Une belle image, cinq ans de perdus – déclaration de la CFE-CGC au Conseil supérieur de l’éducation –

Une belle image, cinq ans de perdus

. . .
Que pourrions-nous retirer de positif de ces cinq années passées rue de Grenelle ?
La destruction du baccalauréat ? Une école prétendument inclusive et dans les faits inapplicable ? La grand-messe grotesque du Grenelle de l’Education ? Les directeurs d’écoles transformés en chefaillons à leur corps défendant ? Les agressions d’enseignants qui se multiplient? Les gestes désespérés si nombreux au cours de cette période dont celui, tout récent, d’une professeure de lycée professionnel à Blois ?

Résultats mut inter 2022 second degré

Les résultats des demandes de mutation inter académique viennent de vous être transmis et sont accessible sur Siam.
De plus les barres d’entrée dans chaque académie peuvent être consultées sur : https://www.education.gouv.fr/cartes-des-resultats-des-mouvements-interdepartemental-et-interacademique-donnees-generales-274397

Lettre d’information n°42 – 20 janvier 2022

496800€!
Déclaration au Conseil supérieur de l’éducation.

. . Persister dans le silence serait incompréhensible, d’autant plus que nous avons appris il y a deux jours en même temps que la France entière, que le ministère que vous dirigez, ce ministère qui s’est permis d’interrompre le versement du traitement des personnels dont nous venons de parler sans se soucier de leur sort, eh bien ce même ministère avait versé au cabinet Mac Kinsey France une somme d’environ 500 000 euros dont le bénéficiaire n’est toujours pas capable de dire à ce jour à quoi elle a véritablement servi.

Lettre d’information n°41 – 19 janvier 2022

A chacun son métier !
Ce n’est pas aux professionnels de l’éducation de prendre en charge le recensement et la gestion des cas positifs ou des cas contacts : Action & Démocratie/CFE-CGC demande au gouvernement de prendre ses responsabilités et de laisser les personnels de l’éducation faire leur métier, qui suffit amplement à les occuper à plein temps !
. . .
École inclusive : on en parlera quand même !

Lettre d’information n°40 – 16 janvier 2022

. . .
Vos encouragements confortent notre volonté de proposer à la profession une alternative véritable au syndicalisme archaïque qui se discrédite en accompagnant depuis des années notre déclassement et qui dévoie la grève à force d’en abuser ou de s’y jeter tête baissée sans la moindre stratégie.
. . .
les personnels de l’éducation ne sont pas en situation de perdre une journée de salaire de temps en temps uniquement pour « se faire entendre » ! Si leurs représentants ne sont pas capables de se faire entendre du ministre, qu’ils en changent !